Visite de Bleu Lavande

Trois ans suivant ma visite des champs de lavande de la Seigneurie de l’île d’Orléans (à lire ou à relire, mon texte De la lavande au Québec, sur mon blogue!), je me suis rendue dans les Cantons-de-l’Est pour respirer ceux de Bleu Lavande. Ils sont situés à Fitch Bay, à une vingtaine de minutes de Magog.

C’est dans les champs en début de floraison que je partis me promener. Toujours aussi amoureuse de cette fleur extraordinaire, j’aimerais vous partager certains de mes souvenirs.

Votre blogueuse confortablement assise dans la splendeur de la lavande.

Votre blogueuse confortablement assise dans la splendeur de la lavande.

Je suis heureuse de profiter des effluves bienfaisants de la lavande ! Sur la photo qui suit, vous pouvez voir une variété de lavande très présente dans les champs de Bleu Lavande, la lavande officinale.

Lavande officinale

Lavande officinale

Voici le lavandin. Remarquez bien la différence avec la lavande officinale en cliquant sur la photo suivante. Les tiges du lavandin sont plus longues et ses fleurs sont moins touffues. L’huile essentielle du lavandin n’est pas utilisée pour des vertus médicinales comme la lavande officinale mais sert plutôt à parfumer certains produits du commerce tels les savons et les détergents. Son odeur est légèrement camphrée.

Lavandin

Lavandin

N’ajustez pas votre appareil ! Cette variété de lavande est bien de couleur blanche ! Je la découvre pour la première fois.

Une lavande toute spéciale.

De la lavande blanche!

Je fus contente d’apprendre qu’il y a eu un plan de relance suite à des années difficiles car Bleu Lavande est un endroit très agréable. De plus, on peut s’y procurer des produits de qualité fabriqués à partir de la lavande.

Il est encore temps de découvrir leurs champs de lavande! Ils sont en pleine floraison durant le mois de juillet.

Pour de plus amples informations, je vous invite à visiter leur site Internet:  http://www.bleulavande.com

Une balade chez Bleu Lavande

Une balade chez Bleu Lavande

Quelle est votre odeur préférée ? suite et fin !

D’abord, un premier constat: il est assez difficile de nommer une seule et unique odeur préférée. Ce qui me frappa lorsque j’ai posé cette question, c’est l’enthousiasme avec lequel on me répondit. L’étincelle dans l’œil et le sourire aux lèvres, plusieurs réponses fusèrent à mon endroit. Des souvenirs furent évoqués, tels l’arôme de la bonne « sauce à spag » de maman ou des vacances à la mer. Une catégorie d’odeurs fut fort populaire, soit celle de la nature et en particulier, l’effluve des fleurs.

Votre odeur préférée, la gagnante de ce sondage-maison-pas-scientifique-mais-sympathique, est nulle autre que (roulements de tambour)… Le lilas !

IMG_1497J’ai pris cette photo au parc du Bois-de-Coulonge de Québec, il y a un moment déjà. Je me souviens d’avoir respiré cette odeur suave et envoûtante avec le plus grand délice. Cliquez sur ma photo et essayez de vous l’imaginer. Avez-vous réussi ?

Quelle est votre odeur préférée ?

Dites-moi, quelle est votre odeur préférée? Je serais très intéressée à connaître vos réponses afin d’alimenter mon blogue (confidentialité assurée) !

Pour ma part, je craque pour l’odeur de la noix de coco parce qu’elle me rappelle les vacances, l’évasion !

Merci à ceux et celles qui m’ont répondu sur Facebook et à ceux qui le feront ici !

À suivre …noix de coco préférée_jpg

Rapport annuel 2012 de mon blogue

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de mon blogue!

En voici un extrait :

Le nouveau Boeing 787 Dreamliner peut emmener 250 passagers. Ce blogue a été vu 1 600 fois en 2012. S’il était un Dreamliner, il faudrait environ 6 voyages pour déplacer autant de monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

J’en profite pour vous souhaiter à tous et à chacun d’entre vous une excellente année 2013.

Merci pour votre intérêt envers mon blogue!

Mylène R.

L’Amour et les pensées parfumées

Aujourd’hui, j’ai envie de céder la parole à ceux et celles qui savent parler d’amour tout en campant les mots dans un univers d’odeurs.

À mon avis, cela relève de l’exploit car il est déjà ardu de simplement traduire nos impressions olfactives en termes concrets.  Il suffit de s’imprégner d’une senteur et ensuite tenter de l’exprimer dans la langue de Molière pour s’en convaincre.

Les odeurs occupent une place prépondérante, voire capitale dans l’Amour. Comme le disait Michel Serres : « On n’aime pas sans l’accord improbable des odorats ».

Du même souffle, j’aime beaucoup cette pensée toute en fraicheur et en finesse, écrite par Hafiz, un poète persan du XIVè siècle:

« Donne au vent un bouquet cueilli sur ton visage en fleurs et je respirerai l’odeur des sentiers que tu foules. »

Voici d’autres pensées sur ces odeurs qui enivrent les corps:

« (…) mais non, ne te parfume pas, le meilleur parfum c’est toi, l’exhalaison de ta propre nature ». – Gustave Flaubert

« Je connais son odeur; pas seulement les parfums qu’elle préfère; non; son odeur sienne.» – Jules Romains (poète et écrivain français).

Ces mots démontrent bien l’importance qu’ont les odeurs sur tous et chacun d’entre nous, en contexte de l’Amour. À ce propos, l’extrait du poème javanais qui suit vous illustre la fusion olfactive qui s’opère entre deux individus et qui est à la base de la relation amoureuse:

« Par le nez, nous respirons, par le nez, nous percevons le souffle de l’être aimé; nous avons le sentiment que nos âmes se mêlent .»

D’une façon plus osée, nous pourrions établir le parallèle entre les effluves qui s’échangent entre les corps de deux amants et le rapport sexuel car, selon Laurence Pfeffer, « il s’agit, avec la pénétration sexuelle, d’une des seules pénétrations possibles entre deux individus ».

Je laisse à Jean-Paul Sartre le soin de clore cet article et qui exprime bien ce qui se produit lorsque les odeurs de deux corps se trouvent entremêlées:

« L’odeur d’un corps c’est ce corps lui-même que nous aspirons par la bouche et par le nez, que nous possédons d’un seul coup, comme sa substance sa plus secrète, et, pour tout dire, sa nature. L’odeur en moi, c’est la fusion du corps de l’autre à mon corps. Mais c’est ce corps désincarné, vaporisé, resté entier lui-même, mais devenu esprit volatil ».

Brad Pitt, le nouveau visage du Chanel No 5

Vous avez bien lu! Après Catherine Deneuve, Audrey Tautou, Nicole Kidman et j’en passe, c’est maintenant au tour de Brad Pitt d’incarner le célèbre parfum Chanel No 5, une des fragrances la plus vendue au monde.

Il s’agit d’une première pour Chanel car, jusqu’à présent dans leur histoire, aucun homme n’avait endossé ce rôle concernant leur « parfum de femme à odeur de femme ». Ce faisant, il devient donc le nouveau visage de ce parfum féminin. « Pou pou pidou », rétorquerait sans doute Marilyn Monroe en apprenant cette nouvelle, celle qui déclarait, en 1952, ne porter que « quelques gouttes de Chanel  No 5 » pour dormir.

Pour la rondelette somme de 7 millions de dollars, ce sexe-symbol a accepté de jouer dans leur campagne publicitaire, filmée en deux parties, que vous pouvez visionner en cliquant sur l’hyperlien suivant :                                                                          http://www.lexpress.fr/tendances/soin-homme/brad-pitt-vous-donnera-t-il-envie-d-acheter-du-chanel-n-5_1173400.html

Pour les nostalgiques ou les curieux, afin de remonter dans le temps et de revoir les anciennes pubs des égéries de ce parfum fétiche, veuillez cliquer sur le lien qui suit: http://www.public.fr/Look/Toutes-les-news-look/Photos/Chanel-N-5-de-Marilyn-Monroe-a-Brad-Pitt-un-parfum-qui-passe-de-star-en-star-335208

Bon visionnement!

Un look automnal

Du nouveau!

Ma page « En odorama », sur Facebook, revêt maintenant les couleurs de l’automne. On peut y voir des arbres aux feuilles flamboyantes et presque deviner, avec un peu d’imagination, l’odeur qui émane de ce paysage automnal.

Je fais référence ici à un savant cortège de senteurs composé de feuilles mortes, incluant celles que l’on fait brûler, et des volutes de fumée qui s’en dégagent. J’apprécie ces effluves enveloppants et typiques de l’automne. Et vous?

Pour ceux et celles qui désirent découvrir ma page « En odorama », sur Facebook, cliquez sur le bouton « J’aime » qui apparait dans l’encadré, à droite de l’écran. Une fois inscrits, vous serez informés de mes nouveaux articles!

Merci pour votre support et je vous souhaite à tous un splendide automne!